Le 15.12.2023

Comment fonctionne un maillot de bain menstruel ? Se baigner sans tampon c’est possible !

par Eleonore Arnaud
Comment fonctionne un maillot de bain menstruel ? Se baigner sans tampon c’est possible !

Il faut se l’avouer, se baigner avec ses tampons ça peut être douloureux, c’est pas forcément agréable et surtout, ils sont bourrés d’éléments toxiques. Sans parler de toutes les activités que tu dois sacrifier parce “tu ne peux pas”...

On ne peut donc que comprendre ton intérêt pour cet article dans lequel nous allons voir comment fonctionne un maillot de menstruel ! De leur conception à leur fonctionnement, en passant par leurs avantages et comment choisir le bon pour toi, on couvre tout dans les détails de ces maillots pas comme les autres, qui promettent de transformer ta façon de vivre tes règles, surtout quand il s'agit de faire trempette !

 

Le maillot de bain menstruel, kesako ?

maillot de bain menstruel

Pendant longtemps, les options qui s’offraient à toi chaque été ou lors d’activités aquatiques étaient pour le moins limitées, pas pratiques et pas toujours confortables (hello les tampons !).

En plus de tout ça, c’est surtout une prise de tête à toujours se dire “Est-ce que j’ai encore mon tampon?”, “Il faut absolument que je le retire après m’être baigné.e” ou que tu vas encore devoir changer ton emploi du temps des vacances…

Imagine un maillot de bain qui te permet de te baigner en toute tranquillité, même pendant tes règles et de ne plus être freiné.e dans tes activités. C'est un vrai game changer, non ?

C’est ce qu’à permis l’essor des technologies textiles et une réelle prise de conscience !  

Au début, ils étaient plutôt basiques, mais avec le temps, ils ont évolué pour devenir plus efficaces, plus confortables et super stylés. Aujourd'hui, ils sont un symbole de liberté, permettant à tout.e.s de profiter de la plage ou de la piscine sans se soucier de leurs règles.

Ces maillots sont conçus avec des tissus spéciaux qui absorbent et retiennent le flux menstruel, sans gonfler ou laisser passer de fuites. Ils ressemblent à un maillot de bain classique, mais avec un super-pouvoir caché : une couche absorbante intégrée. 

Et le plus cool ? Ils se déclinent en différents styles (maillot une et deux pièces) et tailles, pour que chacune trouve son bonheur.

Comment fonctionne le maillot de bain menstruel ?

Les maillots de bain menstruels ne sont pas faits de tissu ordinaire. Ils sont conçus avec des super-pouvoirs grâce à des matériaux spéciaux. En général, il y a trois couches clés :  

  • Couche supérieure : Elle est en contact direct avec ta peau. Ce tissu est doux et conçu pour être hyper-absorbant. Il draine rapidement le flux vers la couche suivante, te gardant au sec.
  • Couche intermédiaire : Le cœur de la technologie ! Cette couche retient le flux menstruel sans laisser de sensation d'humidité. Et devine quoi ? Elle empêche aussi les odeurs et les bactéries de se développer. Malin, non ?
  • Couche externe : C'est la barrière ultime. Cette couche est imperméable et respirante. Elle empêche l'eau de la piscine ou de la mer de pénétrer et le sang de s'échapper. Tu restes au sec à l'intérieur, et il n'y a aucune fuite à l'extérieur.

L’avantage caché, c’est qu’il s’agit de très fines couches pour t’assurer un confort maximal sans que personne ne sache que tu portes un maillot de bain menstruel ! 

Mais comment ça marche ?  

Quand tu te baignes, la couche supérieure laisse passer ton flux menstruel vers la couche absorbante. Cette dernière le piège et empêche son retour. Pendant ce temps, la couche extérieure joue le garde du corps, en empêchant tout passage de liquide. 

Comment fonctionne le maillot de bain menstruel

C'est une sorte de super-héros des maillots avec une protection invisible ! 

Tu te demandes peut-être comment ça se compare avec les tampons ou les serviettes ? Eh bien, les maillots de bain menstruels ont un gros avantage : ils sont réutilisables

Pas besoin de changer de tampon ou de serviette en plein milieu de ta journée à la plage. De plus, ils sont discrets et ressemblent à un maillot de bain normal. Adieu, les inquiétudes sur les cordons de tampon qui se font la malle ou les serviettes qui gonflent sous l'eau !

Est-ce vraiment efficace ?

Pour répondre à cette question, parlons de ce qui compose ces maillots de bain menstruels, parce que, franchement, leur composition, c'est un peu comme la recette secrète de ton plat préféré : essentielle et fascinante.

Le nylon recyclé : On le retrouve souvent dans la couche externe. Issu du recyclage (comme de vieux filets de pêche), il rend le maillot durable et résistant. En plus, il sèche vite ! 

Le fond du maillot de bain menstruel est composé d’hydrophilamide, de polyamide, et d’élasthanne pour te garantir un confort et éviter les sensations d’humidité.

Les fibres naturelles : Pour la couche absorbante, on voit souvent du bambou, du coton bio, ou même du chanvre. Ces matériaux sont choisis pour leur capacité à absorber beaucoup tout en étant doux et confortables.

Le polyester ou le polyuréthane : Pour la couche imperméable, ces matériaux sont des champions. Ils empêchent les fuites tout en laissant ta peau respirer.

En fait, ce n’est pas compliqué. La composition des maillots de bain menstruels, c'est un mélange savant de technologie, de confort et de responsabilité environnementale. Chaque couche, chaque matériau a été pensé pour te rendre la vie plus facile et plus agréable.

Alors, est-ce vraiment efficace ? OUI et les centaines de personnes menstrué.e.s qui les ont testées jusqu’à présent pourront le confirmer !  

NB : Bon à savoir ! À ce jour, deux technologies existent pour les maillots de bain : 

  • Celle qui s’applique aux maillots pour les flux très légers (qui concerne la plupart des maillots)
  • Et celle utilisée pour les maillots pour les flux moyens avec des coutures doublées de joints en silicone ultra résistants et sécurisants. Si bien que c'est quasiment un exploit en soi de les faire déborder car ils ferment hermétiquement le maillot (par contre, quand tu sors de l’eau, tu peux aussi avoir beaucoup d’eau dans le maillot). 

 

Comment avoir la certitude que mon maillot de bain menstruel n’est pas nocif ? 

Nous allons le voir dans une prochaine partie, mais il est très important de bien choisir son maillot de bain menstruel. 

Ici, on parle de sortir des produits toxiques et de ne plus craindre la moindre maladie juste parce qu’on veut une protection menstruelle (coucou le Syndrome du Choc Toxique).

Ça tombe bien, parce que les maillots de bain menstruels sont certifiés par le label Oeko-tex-standard 100. Mais c’est quoi en fait ?

Ce label international teste et certifie que les textiles n’ont pas de substances nocives pour la santé. Quand un produit arbore ce label, ça signifie qu'il a passé une série de tests rigoureux menés par des instituts indépendants. Ces tests garantissent que chaque composant du produit, des fils aux boutons, en passant par les élastiques et les teintures, est sûr pour toi et ta peau.

Imagine quand tu portes ta protection toute la journée… En période de menstruations, ta peau peut être plus sensible, et tu veux éviter tout risque d'irritation ou d'allergie.

Un maillot certifié Oeko-Tex te donne cette tranquillité d'esprit : tu es protégée, sans risque pour ta santé.

(et le label prend aussi en compte l’impact environnemental avec une production textile plus responsable et durable, c’est toujours plus gratifiant à savoir !)

Comment choisir mon maillot de bain menstruel ? 

Comment avoir la certitude que mon maillot de bain menstruel n’est pas nocif

Pour que ton expérience soit au top, il est crucial de choisir le bon maillot. On va décortiquer ensemble comment faire ce choix en fonction de tes besoins et de tes préférences.

Taille et coupe : Tout comme pour un maillot de bain classique, la taille et la coupe sont essentielles. Tu veux être à l'aise, non ? Assure-toi de consulter les guides de tailles, car chaque marque peut varier. Il y a des styles pour toutes les morphologies : une pièce, deux pièces, tailles hautes, etc. Choisis ce qui te met le plus en confiance ! 

Capacité d'absorption : C'est le cœur du sujet. Les maillots de bain menstruels sont conçus pour absorber ton flux, mais tous ne sont pas égaux. Certains sont faits pour les jours légers, d'autres pour les flux plus abondants. Pense à évaluer ton flux moyen pour trouver le maillot qui te conviendra le mieux.

Matériaux et confort : On veut du confort, mais aussi de la durabilité, n'est-ce pas ? Les maillots de bain menstruels sont souvent faits de matériaux absorbants spéciaux, parfois bio ou éco-responsables. Vérifie la composition pour t'assurer qu'elle te convient, surtout si tu as la peau sensible.

Style et design : On veut aussi être stylé.e.s ! Les options ne manquent pas : couleurs, motifs, designs épurés ou audacieux. Laisse parler ton style personnel à travers un maillot une pièce ou deux pièces. Après tout, se sentir bien dans son maillot, c'est primordial. 

Comment utiliser un maillot de bain menstruel ? 

En fait, on ne va pas t’apprendre à utiliser un maillot de bain, tu l’enfiles et tu fonces te baigner, c’est tout ! 

Par contre, il vaut mieux que tu saches que son utilisation peut être différente en fonction du cycle dans lequel tu te trouves. 

Qui peut utiliser un maillot de bain menstruel ? 

Question simple, réponse simple : le maillot de bain menstruel convient à toutes les personnes menstruées ! 

Que tu sois ado ou adulte, que tu aies des règles légères ou abondantes, il y a un maillot de bain menstruel pour toi. Leur design diversifié et leur variété de tailles font qu'ils conviennent à différentes morphologies et besoins.

En fait, pour que tu comprennes mieux, le maillot de bain menstruel absorbe jusqu’à l’équivalent d’entre 1 à 2 tampons (en fonction du type de maillot) ! 

Ça veut dire qu’il est conseillé à toutes les personnes qui ont un flux léger ou moyen (même si 99% d’entre eux sont plus efficaces pour les flux très légers), à savoir lors : 

  • Du début ou de la fin des règles
  • De flux léger ou moyen 
  • Du spotting (ce sont de légères pertes de sang qui se produisent en dehors des périodes de règles à cause d’une contraception hormonale)
  • De saignements de début de grossesse
  • Ou pour anticiper l’arrivée des règles (pratique si tu as des cycles irréguliers !)
  • Dans quel cas vaut-il mieux éviter de le porter ou prévoir une protection supplémentaire ? (parce qu’on ne va pas sacrifier les heures de piscine) 

    Lorsque le flux est abondant, il peut malheureusement y avoir un risque. Il vaut donc mieux prévoir que fuiter ! 

    Nous te conseillons de prévoir une protection (tampon ou cup menstruelle) supplémentaire lorsque tu as : 

  • Des règles abondantes
  • Des règles hémorragiques 
  • Des lochies (des saignements assez conséquents post-accouchement)
  •  

    Autre petite indication : Si pour toi le jacuzzi est une vraie passion, la chaleur de l’eau peut user le textile du maillot de bain et réduire son efficacité lorsque l’usage est fréquent. 

    Combien de temps je peux garder un maillot de bain et me baigner avec ? 

    Rassure-toi, tu ne vas pas devoir changer de maillot de bain après chaque baignade. Pour le reste, cela dépend de ton flux. En général, tu peux le porter pendant plusieurs heures, mais si ton flux est léger, tu peux le garder plus longtemps. 

    En fait, le temps de baignade n'est pas vraiment limité par le maillot lui-même. Tu peux rester dans l'eau aussi longtemps que tu le souhaites. Cependant, garde en tête qu'il faut le rincer après quelques heures, surtout si ton flux est plus abondant. 

    Écoute ton corps et change-le selon ton confort !

    Comment entretenir mon maillot de bain menstruel ? 

    L’entretien est super simple ! D’abord, nous recommandons de laver ton maillot de bain menstruel avant de le porter la première fois.

    Ensuite, pour garder ton maillot de bain en bon état, il est conseillé de le rincer à l'eau froide après usage et de le laver à la main ou en machine à basse température (maximum 30°C !) et sans adoucissant ou savon gras.

    Tu peux aussi rincer ton maillot quand tu es à la piscine (dans des douches) et/ou dans la mer (à part s'il y a des requins wink wink).

    Évite le sèche-linge. Le séchage à l'air libre est le meilleur moyen de préserver la qualité du maillot. 

    Astuce entre potes : Si tu prévois de l'utiliser souvent, envisage d'avoir plusieurs maillots pour les faire tourner. Cela permet de ne pas en user un trop rapidement. 

    Eeeet le mot de la fin : Surtout, maintenant, tu peux profiter de tes vacances et tu n’as plus d’excuses pour sécher tes cours de natation ! 

     

    Plus de lecture

    Gérer ses premières règles : le guide complet pour tout savoir et être équipé.e !

    Gérer ses premières règles : le guide complet pour tout savoir et être équipé.e !

    Bienvenue dans ce guide complet où on va tout te dévoiler sur les premières règles ! Tu t'es sûrement posé.e mille et une questions sur ce sujet, et c'est tout à fait normal. Que tu sois sur le point de vivre tes premières règles ou que tu viennes de les expérimenter, cet article est fait pour toi.

    Voir l'article entier

    Comment faire pour que les règles coulent moins ? Nos 7 astuces naturelles !

    Comment faire pour que les règles coulent moins ? Nos 7 astuces naturelles !

    On le sait, gérer des règles qui semblent vouloir transformer chaque journée en marathon de survie, ça n'est la tasse de thé de personne. Mais savais-tu qu’il était possible de faire en sorte que les règles coulent moins ? Et oui, et justement aujourd’hui, on va explorer ensemble comment on peut influencer la nature parfois capricieuse de nos cycles.

    Voir l'article entier

    Comment éviter les fuites de règles la nuit ? Les 4 meilleures solutions !

    Comment éviter les fuites de règles la nuit ? Les 4 meilleures solutions !

    Ah, les joies des règles... surtout la nuit, n'est-ce pas ? Si tu as déjà vécu l'expérience désagréable de te réveiller au milieu de la nuit, essayant de comprendre si ce que tu ressens est juste un peu de chaleur ou le signe d'une fuite de règles, tu sais de quoi on parle. Mais pourquoi accepter cela comme une fatalité et ne pas chercher à savoir comment éviter les fuites de règles la nuit ?

    Voir l'article entier