Le 26.01.2024

Faut-il se laver les parties intimes tous les jours ? Le mystère enfin révélé !

par Eleonore Arnaud
Faut-il se laver les parties intimes tous les jours ? Le mystère enfin révélé !

Aujourd'hui, on s'attaque à un sujet dont on parle rarement à voix haute : faut-il se laver les parties intimes tous les jours ? Eh oui, c'est une question qui mérite qu'on s'y penche sérieusement. Dans notre société, on a souvent des idées toutes faites sur la manière de prendre soin de notre corps, mais il est temps de lever le voile sur ces pratiques et de découvrir ce qui est vraiment bénéfique pour notre bien-être.


Tu te demandes peut-être si laver ces zones quotidiennement est nécessaire, excessif, ou peut-être pas assez ? On va explorer ensemble ce sujet, sans tabou et sans jugement. On va démêler le vrai du faux, et te donner les infos claires et précises pour que tu puisses te chouchouter de la meilleure manière possible.

 

Pourquoi faut-il parler de l’hygiène intime ? 

Pourquoi faut-il parler de l’hygiène intime ?

Alors, c'est quoi exactement la toilette intime ? Eh bien, c'est tout simplement l'art de prendre soin de tes parties intimes


Mais attention, ce n'est pas juste une histoire de propreté ou d'apparence. Non, non, c'est bien plus que ça. C'est un sujet crucial pour ta santé globale et ton bien-être.


Savoir comment ton corps fonctionne, c'est la clé pour en prendre soin correctement. 


Que tu sois un homme, une femme, ou que tu te situes ailleurs sur ce spectre, chaque corps a ses particularités. Et ces différences, elles jouent un rôle majeur dans la manière dont tu devrais prendre soin de toi.


On a tous entendu des "conseils" venant de partout : des amis, de la famille, d'internet... Mais soyons honnêtes, tous ne sont pas bons à prendre. 


Certaines croyances populaires peuvent même être contre-productives ! Alors, on va faire le tri ensemble et te fournir les infos qui comptent vraiment.


Ce qu'il faut retenir, c'est que ton corps a son propre langage. Si tu prends le temps de l'écouter, il te dira ce dont il a besoin. Irritations ? Inconfort ? 


Ton corps essaie de te dire quelque chose. Apprendre à décoder ces signaux, c'est essentiel pour savoir comment réagir et quand il est peut-être temps de consulter un.e professionnel.le.


Si on devait résumer en un mot : équilibre. Ni trop, ni pas assez. L'excès dans un sens comme dans l'autre peut entraîner son lot de soucis. Alors, on va te guider pour trouver ce juste milieu qui te permettra de te sentir bien dans ta peau.


C’est quoi la toilette intime ? 

Parlons un peu de cette fameuse "zone intime" et de sa diversité, parce que oui, c'est un peu la zone mystère de notre corps, et elle mérite qu'on s'y attarde !

 

On va commencer par un petit cours express d'anatomie, promis, ça ne sera pas barbant ! 


Quand on parle de “faire sa toilette intime”, on fait référence au lavement de cette région qu'on appelle le périnée. C'est là que se trouvent des organes un peu spéciaux, et ils ne sont pas tout à fait les mêmes chez tout le monde. 


Chez les femmes, le périnée, c'est un peu la zone VIP qui inclut la vulve, tu sais, cette partie bordée par les petites et grandes lèvres. Devant, tu as l'orifice par lequel tu fais pipi, et juste en dessous, l'entrée de ce tube musclé qu'on appelle vagin, connecté à l'utérus. Et n'oublions pas l'anus, tranquille à l'arrière.


Du côté des hommes, le périnée, c'est un peu le quartier général du pénis avec son orifice et les bourses, tu sais, là où logent les testicules. L'anus, lui, garde la position arrière.


Que tu sois homme ou femme, il y a une petite chose en plus à savoir : le smegma. Ça sonne bizarre, mais c'est juste une substance blanchâtre, faite de cellules mortes et de sécrétions. 


Chez les hommes, tu le trouves sur le gland, et chez les femmes, il se loge près des petites lèvres.


Pourquoi c'est important ?


Alors, parlons franchement. Prendre soin de ses parties intimes, c'est pas juste une question d'être frais ou fraîche pour la galerie. Ça joue un rôle clé dans la prévention des infections


Tu sais, ces petits désagréments qui peuvent vite devenir de gros tracas. 


Les infections urinaires, les mycoses, et d'autres petits soucis peuvent être liés à un manque ou à un excès de soin. Comme dans beaucoup de choses dans la vie, c'est l'équilibre qui est roi (ou reine).

 

Comprendre cette zone, c'est super important pour prendre soin de soi correctement. 

 

Faut-il se laver les parties intimes tous les jours ?  

Faut-il se laver les parties intimes tous les jours ?

Alors, tu te demandes sûrement à quelle fréquence tu devrais prendre soin de tes parties intimes. Globalement, il faut faire sa toilette intime au moins une fois par jour, que ce soit sous la douche ou dans le bain. 


Mais ça ne veut pas dire qu’il faut y aller n’importe comment ! Je vais m’expliquer.


D'abord, la règle d'or, c'est d'écouter ton corps. 

 

Chaque personne est unique, et nos besoins varient selon notre mode de vie, notre activité physique, et même notre cycle hormonal. 


Par exemple, si tu es sportif.ve et que tu transpires beaucoup, tu pourrais ressentir le besoin de te rafraîchir plus souvent. 


Mais attention, il ne s'agit pas non plus de tomber dans l'excès.


Et puis, il y a ces journées un peu spéciales : période de menstruations, après une séance de sport intense, ou même après une journée chaude d'été. 


Là, il est clair que tu pourrais avoir besoin de te rafraîchir un peu plus souvent. C'est normal et c'est même conseillé. L'important, c'est d'adapter ta routine à ton rythme de vie.


Pourquoi l’excès de lavement n’est pas bon pour mes parties intimes ?

Pourquoi l’excès de lavement n’est pas bon pour mes parties intimes ?

Parlons-en, des excès. Laver ces zones délicates trop fréquemment ou avec des produits inadaptés peut perturber l'équilibre naturel de la peau et des muqueuses.  


Tu le sais, la nature est bien faite, et ces parties de notre corps ont leur propre système de défense. 


Parlons un peu de ce qui se passe "là-dessous", et plus précisément du vagin. 


Savais-tu que quand tes règles ne sont pas là, ton vagin est comme une petite usine à sécrétions claires ? 

 

Eh oui, c'est son moyen à lui de se protéger contre les infections


Ces sécrétions, elles changent de texture et d'odeur tout au long de ton cycle, mais jamais de manière désagréable. 

 

Et ce n'est pas tout : le vagin, c'est aussi un foyer de bactéries super utiles qui forme ce qu’on appelle la flore vaginale, sont de véritables gardiennes. 


Elles empêchent les intrus, comme certaines bactéries ou champignons (coucou la vaginite), de créer des désordres et des infections. C'est un peu comme si ton vagin avait ses propres gardes du corps.


Donc si on résume, le vagin, c'est un pro de l'auto-nettoyage grâce à ces sécrétions naturelles. 


Du coup, pour que ce petit écosystème reste au top, il faut éviter de le chambouler avec une routine de soin trop brutale. 


Laver sans arrêt ses parties intimes, ou même laver l’intérieur des lèvres, peut les rendre plus vulnérables à des désagréments comme les irritations ou les infections. 


Les secrets d’une hygiène intime au top ! 

Prendre soin de tes parties intimes ne doit pas être un casse-tête. En fait, c’est très simple, et je vais t’expliquer pourquoi ! 

 

Le match produit naturel VS commercial 

Alors, on commence par quoi ? Les produits ! Tu as sans doute remarqué cette multitude de gels, savons et autres produits spécialement conçus pour ces zones délicates. 


Mais voilà le dilemme : naturel ou commercial ? 


Les produits naturels, souvent plus doux, peuvent être une aubaine pour ceux et celles qui préfèrent éviter les composants chimiques. 

 

Pense à des choses simples comme de l'eau tiède, des huiles naturelles, ou même des solutions faites maison avec des ingrédients comme l'aloe vera.


En revanche, si tu optes pour des produits commerciaux, l'astuce est de lire attentivement les étiquettes. Évite les parfums et les produits chimiques agressifs. 


Des savons doux, hypoallergéniques, ou des nettoyants spécifiques sans savon peuvent être un bon choix. 


Oublie les produits agressifs et irritants, ils sont plus ennemis que amis pour ton intimité.


L'idée, c'est de trouver un produit qui respecte le pH naturel de ta peau et de ces zones intimes. Et oui, chaque détail compte !

 

Les techniques de lavage 

Maintenant, parlons technique ! Le lavage doit être doux et sans excès. 


Utilise tes mains propres (oublie les gants de toilette, trop abrasifs) et effectue des mouvements légers, sans frotter comme si tu préparais un marathon.  

 

Le but, c'est de nettoyer sans irriter


Et souviens-toi, si tu es une femme, l'intérieur se nettoie tout seul grâce à son équilibre naturel. On se concentre donc uniquement sur le lavement de l'extérieur des lèvres, d'accord ?

 

Si tu es un homme, repousse le prépuce pour dévoiler le gland. 


Un peu de savon, un rinçage à l'eau tiède et hop, remets le prépuce en place. 


Ne néglige pas le scrotum, c'est là que la transpi peut jouer des tours et laisser des odeurs pas top. Alors, un bon nettoyage s'impose. 


C’est aussi le cas de l’anus qui ne doit pas être mis de côté. On n'oublie pas cette zone, c'est essentiel pour être nickel de partout.

 

Enfin, entre tes bijoux de famille et ton anus, ton périnée mérite aussi toute ton attention.


Après le nettoyage, assure-toi de bien sécher les plis de la peau. Et on évite talcs, déodorants ou parfums qui pourraient irriter ta peau.

   

Briser le mythe de devoir nettoyer toujours plus mes zones intimes en tant que femme

Abordons un point qui, soyons honnêtes, trotte dans la tête de pas mal de femmes : cette idée que leur intimité n'est pas assez propre, que les sécrétions vaginales sont quelque chose de sale, et que les odeurs naturelles de leur corps ne sont pas acceptables.


Alors, première chose : non, tu n'es pas sale dans cette zone. C'est important de le dire haut et fort. Ton corps est une machine incroyable qui sait se réguler tout seul. 

 

Les sécrétions vaginales ? Elles sont tout à fait normales, saines même, et n’indiquent en rien un manque d’hygiène. Elles font partie du fonctionnement naturel de ton corps, comme nous l’avons vu.

   

Et les odeurs ? Chaque corps a son odeur unique, et c'est totalement ok. Bien sûr, certaines variations peuvent indiquer un déséquilibre ou une infection, mais en général, l'odeur naturelle de ton corps n'est pas un problème. Elle est tout à fait normale et naturelle.

 

En gros, ce qu’il faut retenir, c'est que ton corps sait ce qu'il fait. Mais toi, tu ne dois surtout pas penser qu’il faut nettoyer plus tes parties intimes. 


La règle d’or, c’est on nettoie régulièrement, sans excès, et seulement l’extérieur des lèvres !  

 

Tu as la peau sensible ? 

Pourquoi l’excès de lavement n’est pas bon pour mes parties intimes ?


Si ta peau est sensible ou si tu as des conditions particulières (comme des infections récurrentes, par exemple), il est encore plus important de choisir avec soin tes produits. 


Dans ces cas, moins c'est souvent mieux


Des produits sans parfum, sans alcool et doux sont tes meilleurs alliés. 


Et n'hésite pas à consulter un.e professionnel.le de la santé pour des conseils personnalisés. Ils sont là pour ça, après tout !

 

Après le sexe, c’est obligatoire ? 

 

Après un moment chaud et intime, cette question nous traverse l'esprit, non ? "Je dois me précipiter pour un nettoyage express ou pas ?"


D'abord, tu sais, après le sexe, notre corps est dans un état... disons, différent. 


Les fluides, la transpiration, tout ça crée un petit cocktail qui n'est pas idéal pour rester longtemps sur notre peau. Mais ça ne veut pas dire qu'il faut se ruer vers la douche comme si on était en mission commando. 

 

Si tu te sens à l'aise et propre, une petite toilette légère peut suffire. Un peu d'eau tiède, une caresse douce sur ces zones, et tu es bon.ne. 


Pas besoin de frotter comme si tu voulais effacer un dessin au crayon ! L'idée, c'est de rester doux.ce avec toi-même.

 

Mais attention, on ne parle pas d'ignorer complètement l'hygiène après l'amour. 


Si tu sens que tu as besoin d'un peu plus de fraîcheur, n'hésite pas à prendre une douche. 


Mais rappelle-toi : pas besoin de produits agressifs ou parfumés. Ta peau est sensible, surtout après ces moments intenses. Respecte-la.


Et une petite astuce au passage : si tu es sujette.te à des infections, à des cystites ou à des irritations, en plus d’uriner après le rapport, une petite toilette après l'amour peut être une bonne idée pour prévenir ces désagréments.  

 

C'est comme un petit rituel de soin, un geste d'amour envers toi-même après un moment de partage.



Petit conseil de pro : Après ta toilette intime, assure-toi de bien sécher la zone et les plis de peau. Les bactéries adorent les endroits humides et chauds, donc garde ça bien au sec.

 

Eeeeet le mot de la fin 


Si tu nous as suivi jusqu'ici, tu es maintenant armé.e de savoirs et de conseils pour prendre soin de toi de la manière la plus saine et respectueuse possible.


En résumé, oui, il faut laver ses parties intimes quotidiennement, mais toujours avec douceur, discernement et seulement l’extérieur des lèvres si tu es une femme. N'oublie pas, écoute-toi, adapte ta routine à tes besoins personnels.

 

Rappelle-toi aussi qu'un excès de zèle n'est pas ton ami ici. L'équilibre, c'est la clé. C'est comme ça que tu garderas cet écosystème délicat en harmonie.

 

Et surtout, n'hésite jamais à consulter un.e professionnel.le si tu as des doutes ou des questions. Ils sont là pour t'aider, sans jugement, et avec toute l'expertise dont tu as besoin.

 

Une dernière astuce entre potes (parce que ça fait toujours plaisir) : sois gentil.le avec toi-même. Prendre soin de son corps, c'est aussi s'accorder de l'amour et du respect. Alors, quand tu t'occupes de tes parties intimes, fais-le avec tendresse et attention.

Plus de lecture

Gérer ses premières règles : le guide complet pour tout savoir et être équipé.e !

Gérer ses premières règles : le guide complet pour tout savoir et être équipé.e !

Bienvenue dans ce guide complet où on va tout te dévoiler sur les premières règles ! Tu t'es sûrement posé.e mille et une questions sur ce sujet, et c'est tout à fait normal. Que tu sois sur le point de vivre tes premières règles ou que tu viennes de les expérimenter, cet article est fait pour toi.

Voir l'article entier

Comment faire pour que les règles coulent moins ? Nos 7 astuces naturelles !

Comment faire pour que les règles coulent moins ? Nos 7 astuces naturelles !

On le sait, gérer des règles qui semblent vouloir transformer chaque journée en marathon de survie, ça n'est la tasse de thé de personne. Mais savais-tu qu’il était possible de faire en sorte que les règles coulent moins ? Et oui, et justement aujourd’hui, on va explorer ensemble comment on peut influencer la nature parfois capricieuse de nos cycles.

Voir l'article entier

Comment éviter les fuites de règles la nuit ? Les 4 meilleures solutions !

Comment éviter les fuites de règles la nuit ? Les 4 meilleures solutions !

Ah, les joies des règles... surtout la nuit, n'est-ce pas ? Si tu as déjà vécu l'expérience désagréable de te réveiller au milieu de la nuit, essayant de comprendre si ce que tu ressens est juste un peu de chaleur ou le signe d'une fuite de règles, tu sais de quoi on parle. Mais pourquoi accepter cela comme une fatalité et ne pas chercher à savoir comment éviter les fuites de règles la nuit ?

Voir l'article entier